• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > D’un côté les élections et de l’autre, la vie et la survie (...)

D’un côté les élections et de l’autre, la vie et la survie !

 Le taux d’abstention très élevé lors du premier tour des élections présidentielles risque de battre des records historiques au deuxième tour et notamment dans les quartiers populaires.

La population qui souffre, celle qui vit sous le seuil de pauvreté et qui en plus comme double peine survit dans l’insécurité, se sent abandonnée.

Les bénévoles de la solidarité qui œuvrent 24 heures sur 24 en ont, eux aussi assez de pallier les insuffisances des services de l’Etat et du Département…..

Il ne s’agit pas pour moi de m’en prendre au personnel et aux fonctionnaires qui font de leur mieux mais à l’incurie d’un système.

J’ai été contacté hier par une famille en grande difficulté : une pièce de leur appartement a été incendiée par un tiers et dans l’insécurité physique, elle a besoin de déménager.

Je n’en dis pas plus dans le cadre de cet article.

Informé vendredi soir, je suis allé dès le samedi matin rendre visite aux personnes concernées et je les ai installées à mes frais-mais qu’importe- dans un hôtel.

Malheureusement nous sommes en week-end : j’ai contacté la direction départementale de la Cohésion sociale et le directeur adjoint qui est de permanence…..

Il prend les informations que je lui ai données mais manifestement il faudra attendre lundi matin pour que le dossier soit instruit.

Je regrette vivement qu’il n’y ait pas une permanence sociale ouverte et que lundi je sois obligé de frapper à toutes les portes -ce que je ferai- pour obtenir que cette famille trouve un autre logement et ceci très vite.

Il existe des associations, assez bien financées par les pouvoirs publics qui proposent des baux glissants, c’est d’ailleurs dans leurs compétences.

« Quand une situation personnelle ne permet pas un accès direct à un logement, il est possible de se tourner vers le bail glissant, qui permet une transition entre le statut de sous-locataire et celui de locataire.

La durée du bail glissant (douze mois renouvelable) doit permettre au sous-locataire de devenir autonome dans ses démarches liées au logement.

Entre le bailleur et l'association est établi un contrat de location, qui prévoit notamment les conditions de glissement du bail.

Entre l'association et la personne en difficulté est établi un contrat de sous-location. »

Malheureusement il faudra du temps pour que le problème de cette famille soit résolue… Je me rappelle du cas d’une femme battue qui a obtenu un logement que de longues semaines après le début des violences qu’elle subissait.

Désolé de vous avoir détourné des questions électorales mais cette vie- là à son importance.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • L’assurance-habitation n’est-elle pas censée indemniser cette famille et leur proposer un hébergement ? Mettre le feu chez soi est un acte grave et démontre l’immaturité de ces gens. Pour avoir vécu en HLM avec comme voisins du dessus des associaux bruyants qui, en plus, ont failli inonder notre appartement, puis expulsés de là après cinq ans de procédure (plaintes etc.) je me garderais de prendre la défense du premier venu à la place de M.Chalot...


    • Cadoudal Cadoudal 19 juin 11:06

      @France Républicaine et Souverainiste
      L’assurance n’est pas gratuite pour les colons musulmans sans papiers...

      Face à cette terrible injustice, les rejetons de ces envahisseurs, obligé de subvenir aux besoins de leur nombreuse famille, se voient dans l’obligation de se livre à des trafics divers et variés...

      Parfois, les concurrents de ces jeunes entrepreneurs se fâchent...

      Chalot, par principe, prend toujours la défense du dernier arrivé.

      Il est pour la libre concurrence et contre le protectionnisme.


    • foufouille foufouille 19 juin 14:11

      @France Républicaine et Souverainiste
      « Pour avoir vécu en HLM avec comme voisins du dessus des associaux »
      donc tu étais bien un « cassos » pour avoir ce droit mais de la race supérieure évidement.


    • CHALOT CHALOT 19 juin 09:31

      ce n’est pas elle qui a mis le feu !



      • Cadoudal Cadoudal 19 juin 11:10

        @CHALOT
        C’est qui ?

        Ils avaient des ennemis ces gentils colons fraichement arrivés au pays ou coule le miel ?

        Si le coup venait des méchants blancs fascistes, tu nous l’aurait dit...


      • CHALOT CHALOT 19 juin 09:40

        France Républicaine et Souverainiste ! lisez le texte avant de juger...Ce sont là des victimes dont je parle !


        • @CHALOT
          Je ne faisais que témoigner du contexte...


        • zygzornifle zygzornifle 19 juin 10:50

          Comme les potes a « Macron comme cochon » ont a leur bottes tous les médias il est normal que le Président Macron soit en tete de gondole partout , les présidentielles et les législatives sont devenues des élections bidon , en plus l’UE piaffe d’impatience derrière Macron ainsi que le MEDEF pour pouvoir appliquer en France la grande chasse a cours sur les salariés , les labos attendent beaucoup de la libéralisation ainsi que les ricains et canadiens pour leurs traités qui vont détruire l’agriculture et l’élevage , Macron livre ainsi la France pieds et poings liés aux trusts et autres lobbys mondiaux et le pire c’est que les couillons qui l’ont élu en seront bien souvent les premières victimes .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès