• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christian Labrune

Christian Labrune

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/02/2012
  • Modérateur depuis le 31/07/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 6097 515
1 mois 0 194 0
5 jours 0 19 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 583 216 367
1 mois 9 6 3
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Christian Labrune Christian Labrune 28 juin 20:35

    @simazou
    Je suis vraiment désolé de n’avoir que deux mains pour applaudir votre intervention !
    J’espère qu’aucun des Mehra en herbe qui pullulent sur AgoraVox, et particulièrement sur cette page, n’osera encore se manifester.


  • Christian Labrune Christian Labrune 27 juin 14:24

    Une opération martyre contre des cibles militaires

    @zak5
    Je suppose que le sinistre individu qui propage ces bons conseils sur un site où les abrutis de l’islam radical peuvent entrer comme dans un moulin aura essayé lui-même ce qu’il préconise. Il y aura eu, comme dans le cas du pauvre Abdeslam, un mauvais contact électrique dans le dispositif de sa ceinture explosive, et c’est ce qui fait qu’il est encore là.

    On ne le répétera cependant jamais assez : charité bien ordonnée commence par soi-même, et là, les soixante-douze vierges sont à coup sûr pour l’instant d’après. C’est bien de dire, mais faire, c’est beaucoup mieux.


  • Christian Labrune Christian Labrune 27 juin 01:18

    Quand cessera ce matraquage d endoctrinement obscène.

    @antiireac

    Je pense que même les plus cons - et Dieu sait s’ils prolifèrent sur ce site !-, après un pareil « matraquage », devraient quand même commencer à comprendre ce que c’est que l’islam radical et la cause palestinienne.
    A voir la dernière publicité faite par le même « auteur » aux déjections de la propagande néo-nazie des Iraniens, je me disais qu’il ne serait probablement pas possible de descendre plus bas dans l’abjection, mais je me suis trompé, et ça va probablement continuer encore comme ça un certain temps, jusqu’aux abysses.


  • Christian Labrune Christian Labrune 26 juin 16:31

    Ce qui vous gêne en tant que pyromanes qui ignorent le sens de la mesure ce n’est pas le schisme sunnite chiite qui existe dans toutes les religions, est que l’Islam peut être un vecteur de science

    @chems eddine Chitour

    L’islam a été un vecteur de science jusqu’à Averroès, peut-être même plus tard, jusqu’au XIVe siècle mais je n’ai pas l’impression qu’après cela il ait beaucoup apporté à la culture universelle. Les Ottomans ont refusé l’imprimerie jusque dans les premières années du XIXe siècle, et c’est tout dire. Ce retard de plus de quatre siècles s’est maintenu et ne cesse même de se creuser. Mohammed ben Abdelwahhab, contemporain de Louis X et de Louis XVI, c’est-à-dire de l’Europe des Lumières, aura surtout été en Arabie le propagateur d’une « réforme » obscurantiste de l’islam dont on peut contempler aujourd’hui au métro Couronnes les ultimes et désastreuses conséquences.

    L’islam est désormais, partout dans le monde, un VECTEUR DE MORT. Il n’est pas nécessaire d’être particulièrement intelligent pour mettre au monde des enfants, mais les tuer ne requiert pas beaucoup plus de compétences et je ne vois vraiment pas ce que la « science » vient faire dans cet abominable processus à quoi paraît se résumer la praxis islamique.

    Quand on dispose de la culture, la meilleure chose à faire serait d’essayer d’arracher les musulmans tombés dans les filets du salafisme ou des Frères musulmans de l’UOIF au fanatisme mortifère qui est en train de les gagner. Au lieu de cela, quand vous caressez dans le sens du poil, sur ce forum, les plus bas instincts, sans même craindre le ridicule, vous allez maintenant jusqu’à parler de « pompiers pyromanes » ; or, c’est une expression qui paraît décrire avec la plus grande exactitude votre entreprise de prêcheur de haine. Les quelques approbations de minus habens rongés jusqu’à l’os par la vérole antisémite que vous recueillez à la suite de chacun de vos articles, et encore une fois sur cette page, devraient pourtant être de nature à vous accabler n’importe quel « professeur ».


  • Christian Labrune Christian Labrune 26 juin 11:57

    On était presque mille ans avant la colonisation de la judée et de la Samarie par Omar,
    ERRATUM
    Bien mauvais calcul ! A quoi m’aura-t-il donc servi de faire de l’algèbre ! Il aurait fallu dire : « plus de QUINZE siècles avant Omar ».

    J’ajouterai que personne, parmi les juif et les chrétiens, ne songerait plus à prendre au sérieux les violences imbéciles des époques primitives dont la bible peut faire état. Il y a quarante ans en France, il n’aurait traversé l’esprit de personne de faire grief aux musulmans des horreurs que contient leur sacré bouquin, puisqu’ils paraissaient, du moins en France, comme ceux des deux autres religions, n’en plus tenir aucun compte. On avait déjà un peu oublié, peut-être bien à tort, le génocide des Arméniens en 1915. On n’aurait pas songé non plus à leur représenter que les premiers Abbassides avaient colonisé déjà, dès le XIe siècle, tout le pourtour de la Méditerranée, de l’Espagne jusqu’aux aux rives de l’Indus ; et ça montait au nord jusqu’au Caucase. Colonisation qui ne s’était évidemment pas faite par des distributions de ces délicieuses pâtisseries orientales que nous préférons évidemment, nous autres Français, aux pépins de la kalachnikov dont on prétend aujourd’hui nous régaler.
    Désormais en France, un grand nombre de musulmans dont les femmes, dans les rues, sous leurs sacs à patates, se sont transformées en étendards de l’islam radical, ont bel et bien renoué avec le rêve de violence qui habitait la tronche des primitifs du VIIe siècle. Ils ne voient pas d’autre avenir que le haut moyen-âge, et quand on avance en regardant derrière soi, on finira nécessairement pas se casser la gueule.
    Bref, le monde musulman régresse à grands pas et n’aura su tirer aucune leçon de l’histoire d’un XXe siècle qui fut celui des pires horreurs. L’Iran totalitaire et obscurantiste, dernier avatar du nazisme, si ses populations ne se ressaisissent pas et ne tordent pas le cou à leurs mollahs, risque assez vite de rendre inévitable un conflit majeur dont le monde musulman tout entier sortira encore plus amoindri. La principale cause de cette déconfiture inévitable, c’est un islam que les historiens regarderont, à l’égal de la peste noire du XIVe siècle, comme l’un des pires fléaux que l’espèce humaine ait pu connaître. Dieu merci, Il finira bien par disparaître entièrement, mais avant cela, beaucoup y laisseront encore leur peau.



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Un dieu farceur




Palmarès