• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

maQiavel

maQiavel

Le Samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu'à la mort.
Read more at http://www.dicocitations.com/reference_citation/102873/Hagakure.php#Vvt842Pyy5gCw4A3.99


Source citations sur la page Hagakure. - 12 citations - Référence citations - Dicocitations
Hagakure
" La voie du guerrier est celle de l’acharnement. Succomber à cette seule logique revient à être dépassé par le bushido. Le Samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu’ à la mort". 
Citation de Nicolas Machiavel : 
"Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout ".


"Le riche désarmé est la récompense du soldat pauvre."

"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal".

" La soif de dominer est celle qui s'éteint la dernière dans le cœur de l'homme."

"Il existe deux tendances dans une cités.La première, celle des grands qui veulent opprimer le peuple.La deuxième celle du peuple qui ne veut pas être opprimé par les grands."

" Mais la distance est si grande entre la façon dont on vit et celle dont on devrait vivre, que quiconque ferme les yeux sur ce qui est et ne veut voir que ce qui devrait être apprend plutôt à se perdre qu'à se conserver ...

"L'habituel défaut de l'homme est de ne pas prévoir l'orage par beau temps."

" Le vulgaire se prend toujours aux apparences, et ne juge que par l'événement."

"Les hommes sages savent se faire toujours un mérite de ce que la nécessité les contraint de faire."

" On ne doit jamais laisser se produire un désordre pour éviter une guerre ; car on ne l'évite jamais, on la retarde à son désavantage."

" Quiconque veut fonder un état et lui donner des lois doit supposer d'avance les hommes méchants et toujours prêts à déployer ce caractère de méchanceté."

" Sur place, tu vois naître les désordres, auxquels tu peux parer aussitôt ; mais à distance, tu en es informé lorsqu'ils sont si grands qu'il n'y a plus remède."

"Un prince ou une république qui a quelque ambition ne peut trouver une occasion plus favorable d'envahir une ville ou une province que celle où ses armées sont appelées pour la défendre."

Tableau de bord

  • Premier article le 21/09/2012
  • Modérateur depuis le 13/05/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 65 1123 5296
1 mois 2 21 85
5 jours 1 1 66
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • maQiavel maQiavel 19 juin 16:26

    Merci pour l’article.


  • maQiavel maQiavel 15 juin 13:05

    @citoyenrené

    -perso, j’opterais pour une proportionnelle intégrale, vote obligatoire + reconnaissance du vote blanc, référendum révocatoire

    ------> Intéressant.

    En ce qui me concerne, j’opterais pour une dose de proportionnelle et d’une prime majoritaire + reconnaissance du vote blanc + référendum révocatoire (mais le vote obligatoire, je suis contre). 


  • maQiavel maQiavel 15 juin 12:33

    @Fergus

    -Dès lors que la population est plus importante, il est impossible de s’appuyer sur un tel système.

    ------>La démocratie est applicable jusqu’au million d’habitant à peu près , au delà effectivement , ça peut poser des problèmes. Mais il y’a la possibilité de l’appliquer au niveau local, même dans nos sociétés.

    -Je n’ai jamais dit qu’il n’y ait pas de leçons à tirer de la démocratie athénienne, je constate simplement qu’elle ne peut servir de modèle clé en mains pour nos sociétés modernes comme le préconisent encore de nombreux intervenants sur le net.

    ------>C’est exactement ce que je dis aussi : elle peut servir de modèle, ce qui ne signifie pas reproduire ce régime dans nos sociétés modernes et je ne connais personne qui propose cela, pas même Etienne Chouard si c’est à lu i que vous faites allusion. Comme je le dis plus haut , ia signifie surtout trouver des principes et des institutions spécifiques au régime Athéniens et les adapter à notre époque. 

    Sur la dose de proportionnelle et la prime au vainqueur, je suis d’accord avec vous. 


  • maQiavel maQiavel 15 juin 10:39

    @François Vesin
    j’ai lu votre lien ( et je n’ai rien appris que je ne savais déjà ) mais en quoi y’a-t-il des inepties dans l’article de Daniel Martin ? 

     

    « La démocratie représentative est très loin de celle de la Grèce antique. La démocratie athénienne était directe, chaque citoyen était libre d’assister à l’assemblée populaire, qui se réunissait plusieurs fois par an et qui décidait sur toute la gamme des activités gouvernementales. Tout homme était investi du droit à la liberté de parole, de participer aux débats de l’agora où s’exprimait la volonté politique du peuple, et de se porter candidat aux postes de direction, pour lesquels les désignations étaient décidées par tirage au sort dans la plupart des cas, à l’exception des chefs militaires qui étaient élus. L’esprit délibératif d’un gouvernement démocratique trouvait sa signification dans le refus de toute conception élitiste de l’État ».

    ------> C’est factuellement vrai et votre lien ne contredit absolument pas cela. 

  • maQiavel maQiavel 15 juin 10:34

    @Fergus

    Je ne suis pas du tout d’accord avec vos propos sur la démocratie ( je ne parle pas de démocratie directe car c’est un oxymore , du coup le « déni de démocratie » ne convient pas du tout à nos régimes qui ne sont pas démocratiques , on pourrait par contre parler de « déni de représentation » car nous sommes dans des régimes représentatifs ). 

    D’abord, on peut bien évidemment avoir Athènes pour modèle.

    Ensuite , prendre Athènes pour modèle ne signifie pas que l’on souhaite faire un copié du régime Athénien et le coller à nos sociétés post moderne, ça n’aurait pas de sens. Bien sur que le régime démocratique est inapplicable dans nos sociétés. Prendre Athènes pour modèle signifie trouver des principes et des institutions spécifiques au régime Athéniens et les adapter à notre époque. Et cela est tout à fait possible.

    Autre chose : les Landsgemeinde n’ont pas disparu. Et il y’a bien évidemment d’autres expériences démocratiques dans de nombreux pays qui existent au niveau local, il n’y a qu’à voir avec le courant indigéniste en Amérique Latine. Quoi qu’il en soit , quand on parle de démocratie , on ne peut pas faire abstraction du régime Athénien qui est celui qui , en occident , a fondé l’idée de démocratie.

    Sur la proportionnelle intégrale, je suis contre, ce serait le retour à la quatrième république et au parlementarisme intégral avec des alliances et des combines de cuisine entre appareil politique. C’est précisément ce que De Gaulle a voulu éviter en instaurant la cinquième république et la monarchie présidentielle. Et d’ailleurs, il n’y a qu’à voir un exemple récent avec Israël qui a appliqué la proportionnelle intégrale jusqu’aux années 90, c’était le bordel. Par contre un scrutin proportionnel avec une prime majoritaire est envisageable et je suis en phase avec ce que vous décrivez en fin de commentaire. 







Palmarès